08
Jan
2008

Je suis intervenu mardi 8 janvier aux questions d'actualités de l'Assemblée nationale sur la durée du travail, en reposant au ministre du travail Xavier Bertrand la question sur la durée légale du travail, à laquelle il n'avait pas répondu.

pdfTélécharger le texte de ma question.

La vidéo de mon intervention ci-dessous:

 

20
Déc
2007

Je suis intervenu à plusieurs reprises à l’Assemblée du 18 au 20 décembre dans le débat sur le projet de Loi sur le pouvoir d’achat pour critiquer des mesures qui ne prennent pas en compte la dimension du problème de pouvoir achat auxquels sont confrontés la très grande majorité de nos concitoyens et pour défendre des propositions alternatives.

De la même façon que les mesures sur les heures supplémentaires prises cet été se substituaient aux  embauches qu’auraient pu réaliser les entreprises, ces mesures n’augmenteront pas vraiment le pouvoir d’achat des salaires parce qu’elles se substituent pour l’essentiel à des hausses de salaires. Dans les deux cas il n’y aura pratiquement pas d’effet sur la croissance de la masse salariale.

Tout au long des 3 jours de débat, j’ai défendu à travers de nombreux amendements, une politique alternative qui aurait consisté à baisser la TVA sur certains  produits alimentaires, à augmenter la prime pour l’emploi que touchent 9 millions de salariés modestes et à revaloriser les salaires en développant  la négociation.

Enfin l’amendement pour rétablir l’exonération de redevance pour les seniors de plus de 65 ans qui touchent des revenus modestes que j’avais présenté lors du débat sur le collectif budgétaire et que la majorité avait refusé d’adopter a connu on sort plus favorable dès lors que le président Sarkozy avait laissé entendre le jour précédent qu’il était favorable à cette exonération. Pour l’adopter sans déjuger sa majorité, le gouvernement a présenté un amendement similaire qui a été voté à l’unanimité.

Vous trouverez mes interventions dans la suite de cette note.

01
Aoû
2007

Retrouvez en pièces jointes les différentes interventions que j'ai prononcées lors de la discussion sur le projet de loi TEPA, paquet fiscal aussi injuste qu'inefficace.

 

01
Jan
1995

Théories du chômage (en collaboration avec Patrick Artus), Economica, Paris, 112 pages, 1995.

L'ampleur et la persistance du chômage sont des défis pour l'analyse économique traditionnelle.

Que l'écart au chômage d'équilibre résulte des rigidités nominales (interprétation néokeynésienne) ou des erreurs d'anticipations des agents (interprétation classique), la vision - commune aux deux approches - d'une économie tendant à terme vers le plein-emploi est mise en défaut si l'économie s'adapte progressivement à une situation de chômage élevé. Il se peut qu'on observe alors, non pas un cheminement lent vers l'équilibre concurrentiel, mais la réalisation d'un équilibre de sous-emploi dû à l'imperfection des marchés ou au comportement stratégique des agents.

Après avoir abordé dans les trois premiers chapitres les différentes approches macroéconomiques du chômage et leur pertinance empirique (déséquilibres, dilemme inflation-chômage, chômage d'équilibre, effet d'hystérèse...), le dernier chapitre étudie les fondements microéconomiques de la persistance du chômage. On examine successivement les facteurs expliquants les rigidités (menu costs, contrats implicites) et l'apparition d'équilibres de sous-emploi (monopole syndical, marchés internes, salaire d'efficience...).

Commander cet ouvrage

01
Jan
1994

Le chômage persistant en Europe, (ed) Collection Références, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, Paris, 194 pages, 1994.

Commander cet ouvrage

01
Jan
1986

Investissement et emploi (en collaboration avec Patrick Artus), Economica, Paris, 260 pages, 1986.
Traduction anglaise : Investment and Factor Demand, North Holland, Amsterdam/New York, Contributions to Economic Analysis, 1990.

The first part of the book presents the estimation of traditional models of investment, their interpretation in the light of the disequilibrium theory and their use in evaluating the economic policies implemented during the seventies. The issue of the best representation of the production technology is also addressed. The second part analyses the interdependance of the decisions of investment, employment and consumption of raw materials using simultaneous estimations of factor demand equations, as well as the dynamic adjustment costs firms are facing. The last section illustrates the most recent theories and econometric methods: investment models with several regimes taking into account sales, employment and financing constraints, and the introduction of the uncertainty on future sales.

Commander cet ouvrage

Page 5 sur 5