Biographie

Député de Lyon depuis 2007, Pierre-Alain Muet est vice-président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale. Professeur d’économie à l’Ecole Polytechnique et à l’Institut d’études politiques de Paris de 1980 à 2004, il fut directeur à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) de 1981 à 1997. Conseiller auprès du Premier ministre Lionel Jospin, il a fondé le Conseil d’analyse économique en 1997 et en fut le premier président délégué. De 2001 à 2008, il fut adjoint au maire de Lyon et vice-président du Grand Lyon chargé du développement économique. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages d’économie et de politique économique. Derniers ouvrage publiés : « Un impôt citoyen pour une société plus juste », 2010 ; « Une fiscalité au service d’une croissance durable », 2010 ; « Taxer les transactions financières », 2011 ; « contre-vérités et tristes réalités des années Sarkozy », 2012.

Une enfance croix-roussienne

Né en 1945 dans le 4ème arrondissement, j'ai passé toute mon enfance à Lyon, dans le quartier de la Croix-Rousse. Après des études au Lycée Neyret (devenu Saint-Exupéry), puis les classes préparatoires au Lycée du Parc, j'ai quitté Lyon en 1965 pour poursuivre mes études à l'Ecole Centrale de Paris.

Une carrière d'économiste

C'est à l'INSEE que j'ai commencé ma carrière en 1968 : j'y ai élaboré le premier modèle économétrique de prévision français (DMS), qui servira plus de 15 ans à l'élaboration des Plans.

Je me suis ensuite orienté vers la recherche, au CEPREMAP (centre de recherche en économie dépendant du Commissariat au Plan) ; de 1977 à 1981, j'ai publié de nombreux travaux sur la modélisation et la prévision économique et soutenu ma thèse à l'Université de Paris 1.

De 1981 à 1997, j'ai dirigé le département d'économétrie de l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), organisme universitaire indépendant et pluraliste d'étude de la conjoncture, créé à l'initiative de Raymond Barre, mis en place par Pierre Mauroy et présidé par Jean-Marcel Jeanneney.

Parallèlement à mon activité à l'OFCE, j'ai enseigné l'économie : à l'Ecole Polytechnique pendant 25 ans (de 1980 à 2004), à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (de 1983 à 1989) et dans de nombreuses universités étrangères, notamment à Lausanne et Montréal. J'ai publié une vingtaine d'ouvrages d'économie portant sur les théories de la croissance, le chômage et les politiques économiques, et plus récemment sur la fiscalité.

J'ai présidé l'Association française de Science économique en 2004-2005.

Lionel Jospin, Matignon et le Conseil d'Analyse économique

image-bio-1Après avoir été l'un des auteurs (avec Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry et Christian Sautter) du programme économique de Lionel Jospin lors de la campagne des élections présidentielles de 1995, puis lors des législatives de 1997, je suis devenu de juin 1997 à mars 2001 conseiller auprès du Premier Ministre Lionel Jospin, chargé de la stratégie économique.

J'ai créé le Conseil d'Analyse économique, institution pluraliste présidée par le Premier Ministre et rassemblant les meilleurs économistes français pour exprimer les différents points de vue des économistes sur les grands problèmes du moment. J'en fus le Président délégué de juillet 1997 à mars 2001.



Lyon : développement économique et action internationale

lyon-kofi-annanTête de liste aux élections municipales de mars 2001 dans le 4ème arrondissement de Lyon, je suis devenu adjoint de Gérard Collomb à la mairie de Lyon, ainsi que vice-président de la Communauté urbaine, chargé du développement économique et des affaires internationales. Au nombre des actions menées à ce titre, j'ai donné priorité à la décentralisation de l'action économique de la communauté en mettant en place des responsables du développement économique dans les différents territoires du Grand Lyon, et développé un ambitieux Programme lyonnais pour la société de l'information associant tous les acteurs de la société civile. J'ai organisé à Lyon en 2003 le premier sommet mondial des villes et pouvoirs locaux sur la société de l'information et lancé le Fonds mondial de solidarité numérique.

Partisan depuis toujours du non cumul des mandats, je n'ai pas demandé le renouvellement de mes mandats d'adjoint au maire et de vice-président de la communauté urbaine aux élections municipales de 2008, suite à ma victoire aux législatives de 2007, tout en poursuivant l'action locale sans fonction exécutive, comme membre du Conseil du 4ème arrondissement et du Conseil de Communauté.

Député depuis 2007 : ancrage local et responsabilités nationales

photo-an-pupitreElu député de la 2ème circonscription du Rhône, membre de la Commission des Finances et de la Commission des affaires européennes, je suis devenu en 2009 vice-président du Groupe socialiste, Radical et Citoyen, et porte-parole du groupe sur les questions économiques et budgétaires. Outre des prises de parole fréquentes lors des séances hebdomadaires de Questions au Gouvernement, mon action à l'Assemblée est principalement orientée sur les questions économiques et budgétaires, avec la réalisation de plusieurs rapports parlementaires – hauts revenus et solidarité, abrogation du bouclier fiscal, taxation des transactions financières, rapport annuel sur la Gestion des finances publiques – et la participation très active à tous les travaux législatifs relatifs aux projets de Lois de finances (plusieurs milliers d'amendements et plus de deux mille interventions). J'ai participé également à de nombreux débats et propositions de Loi sur les droits de l'homme, la lutte contre toutes les formes de discrimination, la culture, l'éducation, le développement durable et les questions européennes.

cm2-joseph-cornier

Dans la circonscription, j'organise régulièrement des réunions dans les différents quartiers pour échanger avec les citoyens et rendre compte de mon action parlementaire. A l'écoute des habitants de la circonscription - à travers l'accueil à la permanence ou la participation à de nombreuses manifestations et rencontres - je m'attache à soutenir l'action locale et porter leurs préoccupations au niveau national. Je me suis beaucoup investi dans la défense des droits de l'homme - notamment pour défendre des familles sans-papiers, ou encore le soutien à la culture. A l'invitation des enseignants, je vais régulièrement dans les écoles, les collèges et les lycées de la circonscription, pour présenter le rôle du député et du Parlement et c'est toujours avec beaucoup de plaisir que j'accueille de nombreuses classes à l'Assemblée nationale.

Marié, père de 2 enfants, je suis l'heureux grand-père de Vladimir et Angelina.
Mes jardins secrets : les arts premiers et la montagne.
Je suis chevalier de la Légion d'Honneur, remise par Jacques Delors en mars 2005.

Contact

Pour me rencontrer, prendre rendez-vous avec Gwenaëlle Bettin au 04 78 27 37 29 ou en cliquant ici.
Pour visiter l'Assemblée Nationale ou assister aux débats, contacter Sophie Waldteufel au 01 40 63 69 03.

  • Permanence :
    2 Place Louis Pradel, 69001 Lyon
  • Assemblée Nationale :
    126 rue de l'Université, 75007 Paris
  • Permanence : 04 78 27 37 29
  • Assemblée Nationale : 01 40 63 69 03
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Newsletter

Pour recevoir les actualités de votre député, merci de remplir le formulaire ci-après :